homo-maladus

Est-il bien nécessaire de commenter ce dessin ? Nombre de mes camarades de corvées ménagÚres et maternelles se reconnaßtront... Elles et surtout leurs chers et tendres...

Pour reprendre mon sujet de BD favori, l'Homo Maladus, je dirais qu'il lui arrive d'ĂȘtre en bonne santĂ© - encore heureux ! - mais que dans ces cas-lĂ , il brille par son absence...

On a beau savoir oĂč il est et ce qu'il y fait, on ne peut s'empĂȘcher de se poser quelques questions. Sur la durĂ©e notamment ou l'activitĂ© qui y est menĂ©e... Sur le but de la manoeuvre aussi : est-ce une Planque ? Est-ce une attitude Consciente ?

Reiser-wc-homo-maladus

Reiser, dont j'adore les oeuvres dessinĂ©es, avait fait un peu le mĂȘme dessin mais du point de vue de Monsieur. La caricature Ă©tait d'ailleurs Ă  la Une du Charlie Hebdo du 15 FĂ©vrier 1971 ! Et il est vrai qu'en gĂ©nĂ©ral : "Y'Ă  que lĂ  qu'on est bien" 

Moment privilĂ©giĂ© d'accalmie, de dĂ©tente et de bien-ĂȘtre que l'Homme sait prolonger par des moyens variĂ©s : magazines, bande-dessinĂ©e, Iphone...et j'en ai mĂȘme vu un y prendre son cafĂ© ! 

Mais comment font-ils ? A croire qu'on se sent bien dans sa propre odeur, rassuré et réconforté, ou qu'il n'y a vraiment qu'ici que MémÚre va leur ficher la paix !!! Ainsi que les enfants...

Et on aimerait bien nous aussi...

Sauf que quand c'est nous, ben...mĂȘme dans ce lieu sacrĂ©, on a les moufflets dans les pattes !!! Sale habitude qu'on leur donne Ă  ces gosses quand ils sont tout petits et parce qu'il est dangereux de les laisser sans surveillance. Ahhh l'instinct maternel, me direz-vous !

DÚs lors, on comprend plus facilement pourquoi tant de femmes sont sujettes à la constipation ! Mais ça, c'est une autre histoire...